Coronavirus - ouverture des centres bouddhistes

Dans le cadre de la pandémie les mesures suivantes sont actuellement en place dans la Région de Bruxelles-Capitale pour les activités des centres bouddhistes :

Interdiction des pratiques et cérémonies bouddhistes à l’exception des

    • cérémonies funéraires, mais uniquement en présence de 15 personnes maximum, avec le maintien d’une distance d’1,5 mètre entre chaque personne et sans possibilité d’exposition du corps;
    • mariages bouddhistes, mais uniquement en présence des conjoints, de leurs témoins et du conseiller bouddhique;
    • cérémonies bouddhistes enregistrées dans le but d’une diffusion par tous les canaux disponibles et qui ont lieu uniquement en présence de 10 personnes maximum, en ce compris les personnes en charge dudit enregistrement, avec le maintien d’une distance d’1,5 mètre entre chaque personne, et pour autant que le lieu de culte reste fermé au public pendant l’enregistrement.

Les mesures mentionnées ci-dessus sont plus strictes que celles communiquées par le gouvernement fédéral pour l'ensemble du pays :

  • Les participants devront garder une distance de 1m50 entre eux, sauf entre les personnes vivant sous le même toit.
  • Le port du masque (ou toute autre alternative en tissu) couvrant la bouche et le nez est obligatoire.   
  • Les pièces devront être suffisamment ventilées. 
  • Maximum 40 personnes sont autorisées.
  • La vente de boissons et de nourriture est interdite.
  • L’organisation des activités doit être prévue de telle manière que l’on évite les rassemblements trop importants, par exemple, en dehors de la salle de pratique.
  • Des contacts physiques entre personnes et d'objets utilisés par plusieurs participants est interdit. Le matériel devra être désinfecté avant et après chaque cérémonie. Les participants utiliseront leur propre livre de chant.
  • Pour la sécurité de tous,  un gel de désinfection et des mouchoirs en papier devront être mis à disposition aux entrées et sorties.

 

Pour une partie des pratiquants, et notamment les personnes à risque à cause de leur état de santé ou leur age avancée, il est préférable d'attendre à revenir aux centres bouddhistes. 

 

INFORMATION POUR LES RESPONSABLES DES CENTRES

Préparation d'un protocole

Les associations sont les mieux placées pour élaborer un protocole de garantissant la sécurité en tenant compte de la spécificité de leur tradition. Les éléments mentionnés ci-dessus seront mentionnés. Les informations ci-dessous peuvent également aider les responsables à établir un protocole pour leurs activités et retraites.